Pourquoi aller aider loin ?

 

Pourquoi aller aider loin de chez soi?

"Ca y est je vais partir...". C'est un peu une drôle de phrase finalement. On veut partir, souvent loin, et si possible dans un pays le plus dépaysant possible. Alors que si l'on rejoint nos idéaux de départ comme "je veux partir pour aller aider les autres, pour aller à la rencontre de la différence, pour connaitre un autre mode de vie..." finalement, on pourrait aussi le vivre en allant travailler dans des quartiers sensibles des grandes villes françaises où l'on cotoie des personnes ayant besoin d'aide, qui peuvent vivre bien différemment de soi et qui peuvent aussi être d'origine ou de nationalité différente de la sienne. Alors pourquoi partir loin? C'est une question que je pose souvent à ceux que je rencontre et qui ont vécu une expérience de travail dans un pays du Sud, souvent dans l'humanitaire. Et lorsque l'on creuse un peu on se rend compte que l'on part souvent, aussi et au delà des idéaux précités, pour aller chercher le soleil, un rythme de vie plus tranquille, la vie dehors, les rencontres plus faciles avec des cultures qui développent l'oralité, des amis, une nouvelle vie que l'on va pouvoir redémarrer sans contrainte de passé.

En effet, l'individualisme français, l'administration française, le froid qui nous enferme dans nos maisons ou appartements, cette culture de l'écrit qui rejoint les complexités administratives ainsi que nos difficultés à parler avec nos voisins ou des inconnus...nous pèse parfois et nous avons beoin d'une bouffée d'air, d'ouverture, de rencontre. Et l'engagement dans un travail vers un pays du sud nous donne l'impression de pouvoir aller vivre ces attentes, tout en nous rendant utile.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site