Bibliographie

Petite bibliographie qui me permet de vous proposer quelques livres qui peuvent être utiles lorsque l'on s'intéresse au handicap dans le nord comme dans le sud :

  • CBR as part of community development : A poverty reduction strategy, Hartley S. et Al., Londres, University College London, Centre for International Child Heath, 2006 ou La RBC, élément du développement communautaire, traduction française du livre, téléchargeable sur http://afri-can.org/publications.html

 

  • Comprendre la rééducation des anomalies du développement, E. SOYEZ-PAPIERNIK, Ed. Masson (petit outil pratique de compréhension du développement psychomoteur de l'enfant, de la façon d'observer les enfants handicapés dans ce développement et d'exemple d'évaluation et de rééducation simple à mettre en place)

 

  • Corps infirmes et sociétés, Stiker H.-J., Ed Aubier Montaigne, Paris6ème, 2005. Il n'existe pas encore, à l'heure actuelle, d'histoire globale de l'infirmité - de ce que nous appelons pudiquement le handicap -, ni des systèmes de pensée qui commandent le rapport des sociétés au corps déviant ou diminué. Avec Corps infirmes et sociétés, H-J. Stiker a voulu combler cette lacune. En faisant revivre ce que fut le sort, si souvent cruel mais si différencié, des difformes, estropiés, impotents, l'auteur va bien au-delà du récit anecdotique. Du mythe d'Œdipe relu et réinterprété jusqu'à la législation de 2005, il propose une histoire raisonnée, où les périodes historiques sont vues et rassemblées grâce à des idées maîtresses, à des concepts anthropologiques précis. Dans des contextes différents, les peurs, les rejets, les acceptations ne sont pas identiques. Ainsi, à travers l'infirmité, ce sont les sociétés qui se dévoilent, de façon parfois inattendue - tant le particulier est souvent la meilleure entrée dans l'ensemble d'une culture. Au fil de cet ouvrage, on pourra parcourir une histoire mal connue, pénétrer au plus profond des attitudes collectives, réfléchir à des fragments de politique, saisir l'importance extrême du culturel, subir un choc devant l'ampleur insoupçonnée de la question, comprendre, enfin, qu'elle ouvre en fait sur tout le social et permet de découvrir des voies nouvelles pour d'autres problèmes que celui des personnes handicapées.

  • Entre Urgence et développement, sous la direction de François Grünewald et Claire Pirotte, Karthala, Paris, 2000. Afghanistan, ex-Yougoslavie, Congo démocratique... mais aussi Pérou, Mali, Somalie... quelle aide apporter lorsque la situation sur le terrain mêle actions d’urgence et processus de développement ? L’une des réponses est d’associer des organisations spécialistes des deux genres. Mais cette approche, bien que nécessaire, reste insuffisante. Les situations rencontrées actuellement imposent une nouvelle analyse, une nouvelle compréhension des phénomènes de crise. Les interventions d’urgence à répétition, les projets de développement suspendus sont devenus si fréquents qu’ils obligent à revoir la conception globale de toutes les actions d’aide internationale. Les périodes de turbulence et les crises font partie de tout processus de développement. De ce fait, ne doit-on pas intégrer, en même temps, toutes les formes d’aide, tous les atouts dont on dispose, en faisant varier leurs propositions selon les besoins du terrain et arrêter d’opposer urgence à développement ? Face aux enjeux, une trentaine d’ONG françaises et européennes, d’urgence comme de développement, confrontent depuis 1997 leurs points de vue, leurs expériences concrètes et mettent en place des projets novateurs. A l’image de cette recherche, ce livre est conçu et rédigé collectivement. Document à plusieurs voix, parfois contradictoires, il est aussi un débat ouvert sur l’ensemble des opérations d’aide internationale : pouvoirs locaux, parties en conflits, forces militaires d’interposition, actions des agences internationales à travers divers mandats... Ce livre s’adresse en priorité à tous ceux qui constituent la longue chaîne des "acteurs de l’humanitaire" : responsables d’associations de solidarité, agents de terrain, de collectivités territoriales qui agissent en coopération, financeurs, responsables politiques, administratifs... Il concerne aussi tous ceux qui veulent comprendre comment va l’action humanitaire aujourd’hui.

 

  • Handicapés ou non, ils jouent ensemble, Laurent THOMAS, Ed. Yves Michel, (livre sur lequel on peut s'appuyer pour monter des projets avec ce bel exemple de lutte contre l'exclusion des enfants différents)

 

  • L'enfant handicapé au village, guide à l'usage des agents de santé, des agents de readaptation, et des familles, David WERNER, Handicap international (petite bible de la personne travaillant avec des enfants handicapés dans des pays dans lesquels les aides financières sont difficiles à mobiliser)

 

  • Les métiers de la solidarité en france et à l'étranger, Hors série N°2, Les Guides de la croissance (accueuil, santé, social, éducation, urgence : présentation de plusieurs carrières de l'humanitaire)

 

  • Occupational Therapy : An african perspective, Edited by Vivyan ALERS and Rosemary CROUCH (bon de commande par le journal d'ergothérapie ou en anglais : rcrouch@intekom.co.za) : Ce livre, entièrement écrit en anglais, est un recueil d'idées venat exclusivement d'ergothérapeutes ayant une connaissance et une expérience personnelle de la profession d'ergothérapeute telle qu'elle est pratiquée dans certaines parties d'Afrique. Y sont représentés des ergothérapeutes du Malawi, des îles Maurice, d'Afrique du Sud, de Tanzanie, de Zambie et de l'Ouganda. Ce livre est uen initiative du Occupational Therapy Africa Regional Group (OTARG) (ou Groupe Régional Africain d'Ergothérapie) qui est un des groupes régionaux de la Worrl Federation of Occupational Therapists (WFOT).

 

Sites de référencement de documents :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site